Le fast-food, un insolite cadeau du ciel pour les voyageurs ?

les fast food en voyage, un don du ciel
Auteur : Tristan Hicks (Avril 2014)

 

Un des principaux plaisirs lorsqu’on voyage, c’est de goûter la nourriture locale. Cela dit, le premier endroit où je vais systématiquement quand j’arrive dans un pays ou une ville jusque-là inconnus est un fast-food.

Bien. Avant que vous ne sautiez au plafond et que vous me considériez comme un charlatan, lisez ce qui suit. Si vous agissez relativement spontanément lorsque vous voyagez, un jour ou l’autre vous allez forcément arriver de nuit dans une ville inconnue, ou peut-être même dans un pays inconnu. Imaginez-vous ceci : vous achetez un billet en promotion à la dernière minute et vous courrez jusqu’à la station de bus ou la gare avant même de savoir vraiment où vous allez arriver. Il est déjà plus de minuit quand le bus s’arrête, vous n’avez pas d’argent, vous ne connaissez pas la langue, vous n’avez aucune idée d’où vous allez pouvoir passer la nuit ni de comment les transports locaux fonctionnent.

Vous venez de poser le pied sur un sol totalement étranger et vous êtes entouré de requins : bien que minoritaires, les chauffeurs de taxi qui guettent dans l’ombre un touriste comme vous à dépouiller sont là. Vous êtes la proie parfaite, à moitié endormi et perdu. Ils crient et font de grands gestes : « Viens ici, mon ami ! I give you special price ! » Bien sûr, vous n’avez aucune idée de ce que pourrait être un prix correct. La foule est étrange, les pickpockets rôdent et cherchent une proie facile, les escrocs en tout genre cherchent à vous attirer vers leur hôtel miteux où vous paierez trois fois le prix normal et le staff pourrait même prendre un petit supplément ni vu ni connu dans vos affaires lorsque vous déjeunerez.

Vous êtes dans une mauvaise situation. Clairement, vous devez faire quelque chose. C’est ici que le cheeseburger entre en scène.

D’abord, marchez d’un bon pas à travers la station afin de trouver un distributeur d’argent. Marcher d’un bon pas permet de montrer que vous n’êtes pas perdu, que vous savez où vous allez. Une fois le distributeur trouvé, vérifiez qu’il n’y ait pas de voleurs potentiels autour de vous et inspectez discrètement la machine pour voir si rien ne cloche ou si on ne lui a pas installé un mécanisme permettant de récupérer votre carte. Une fois que tout est sous contrôle, insérez votre carte et couvrez le clavier avec votre autre main pour taper votre code. Si vous savez quel est le taux de change, prenez ce que vous pensez être nécessaire, mais si vous n’en savez rien du tout, prenez la troisième option : ni le plus gros montant, ni le plus petit. Ce sera sans doute assez pour couvrir les frais de transit, de couchage et de nourriture pour quelques jours.

Regardez autour de vous : vous verrez probablement une chaîne de fast-food bien connue : Mc Donalds, Burger King, KFC, n’importe quoi. Une fois à l’intérieur, le taux de risque chute instantanément. Avec toutes les caméras et l’équipe du restaurant, l’endroit n’est pas idéal pour les voleurs et escrocs en tout genre. Allez dans les toilettes et fourrez votre passeport et votre carte bleue dans des poches cachées pour les mettre hors d’atteinte de mains malavisées. Achetez un cheeseburger afin de recharger vos réserves d’énergie et vous sentir mieux. Vous paierez avec votre plus gros billet : les distributeurs donnent souvent des gros billets que les petites boutiques, les kiosques ou les chauffeurs de bus n’accepteront jamais. Les fast-foods, en revanche, ont l’air de s’en contrefoutre systématiquement. Un cheeseburger ordinaire coûte en général entre 1 et 3 euros, ça vous donnera en plus une bonne idée du taux de change.

Grâce au développement de l’accès Internet, la plupart des fast-foods offrent désormais le wifi. Vous obtenez le code avec votre ticket de caisse et vous pouvez discrètement sortir votre ordinateur ou votre smartphone pour regarder le taux de change ou bien les arnaques dont il faut se méfier dans ce pays/ville/gare. Vous pouvez regarder les hôtels ou les auberges alentour, en appeler certains via Skype afin de vérifier s’ils sont disponibles et pour savoir comment s’y rendre. Avant de vous déconnecter, griffonnez un petit plan et quelques mots qui pourront s’avérer utiles dans un carnet. Fermez votre sac remettez le sur le dos, vous savez désormais où vous vous dirigez et vous avez l’air plus confiant.

Grâce à ce bout de viande mystérieux, vous avez nettement amélioré votre condition. Votre carte et vos documents d’identité sont hors d’atteinte, vous avez de la petite monnaie pour acheter de menues choses, vous savez où dormir, on vous attend à cet endroit, et vous savez comment y aller sans vous faire arnaquer. Tout est prêt, votre lit vous attend. Les fast-foods sont de véritables cadeaux du ciel pour les voyageurs.

Partage cet article
Suivre
Vagabond Journey édition Française

Pierre a rencontré Wade lors de son voyage en Islande. S'il est resté plus de quelques jours, c'est bien grâce à lui. Étudiant en traduction à Toulouse, il est passionné par les voyages et les récits que les gens en font. Vous pouvez retrouver son site internet à cette adresse : http://pierrelrnt.wordpress.com

Pierre Laurent a écrit 30 articles pour vous.

Previous post: