Comment manger équilibré tout en voyageant : manger vos cinq fruits et légumes par jour.

 

Auteur : Chaya Shepard (2012)

vegetables-e1342488714158
Faire en sorte de manger vos cinq fruits et légumes par jour peut se révéler compliqué à la maison, mais ça l’est encore plus en voyage, surtout si vous n’avez pas accès à une cuisine. J’ai souvent trouvé qu’il est difficile de trouver des légumes dans les menus de restaurant pendant un voyage. Alors que généralement nous mangeons tous des fruits et légumes à la maison, ce n’est pas toujours normal dans certains pays de les servir au menu dans un restaurant.

Il existe également une réelle préoccupation de santé en ce qui concerne les fruits et légumes crus, plus particulièrement dans les climats tropicaux, car s’ils ont mal été lavés (et mal séchés étant donné que certains restaurants utilisent de l’eau non potable pour laver leurs légumes) ils peuvent vous transmettre des microbes ou déclencher des problèmes d’indigestion. Même si la salle à manger d’un restaurant vous parait propre, cela ne signifie pas que votre repas a été préparé dans une cuisine qui respecte les règles de l’hygiène. C’est pour cela que durant les voyages, j’évite souvent les fruits et légumes crus que je n’aurais pas nettoyés ou épluchés moi-même.

Ce que nous faisons :

J’achète généralement les fruits et légumes au marché paysan du coin, je les emporte et les lave dans un évier avec du savon antibactérien. Si nous séjournons à l’hôtel, je les lave dans le lavabo de la salle de bain. Je préfère les légumes comme les carottes que je peux laver et éplucher. Les fruits que l’on pèle tels que les oranges, les melons, les mangues ou les bananes sont également de bons choix.

Si vous avez accès à une cuisine, profitez-en ! Ajoutez quelques fruits et légumes dans tout ce que vous mangez. Agrémentez vos œufs brouillés de tomates, de poivrons ou de persil. Ajoutez des morceaux de bananes dans vos pancakes. Mélangez votre viande hachée avec des petits bouts de carottes ou de courgettes lorsque vous voulez cuisiner des boulettes de viande ou des hamburgers. Faites une poêlée de légumes pour accompagner votre poulet et votre riz.

La façon dont vous préparez vos fruits et légumes peut avoir des répercussions sur leur valeur nutritionnelle. Les cuire légèrement à la vapeur est bien meilleur que de les faire bouillir.

Lorsque nous mangeons au restaurant, nous vérifions l’état de la cuisine avant de commander. Mon mari, Wade, se faufile dans la cuisine, observe une minute en hochant la tête et en souriant, en essayant généralement de paraître inoffensif, avant de décider si cet endroit est correct pour y manger.

Je vérifie également si les primeurs de bord de route portent des gants ou touchent la nourriture avec la main avec laquelle ils viennent de prendre mon argent.

Essayez la soupe. De nombreux pays servent la soupe en entrée, elle contient au moins quelques légumes de base. Même si ces légumes ont été cuits dans l’eau bouillante et ont donc perdu une partie de leurs valeurs nutritionnelles, c’est déjà mieux que rien, et au moins vous savez que c’est sans danger.

Manger bio en voyageant peut s’avérer difficile. Si c’est pour vous une priorité, il existe des destinations qui pourraient vous intéresser de par leurs vastes communautés d’expatriés hippies ; comme San Cristobal de Las Casas dans l’état du Chiapas, au Mexique. Vous pourrez y trouver des produits bio. Si même en voyageant vous vous préoccupez des pesticides que vous ingérez, cherchez sur quels produits on en trouve le plus et évitez-les. Chaque année, l’organisation environnementale américaine (Environmental Working Group) publie une liste des douze fruits et légumes les plus contaminés et des quinze fruits et légumes les plus sains. Les listes sont basées d’après leurs recherches : après avoir lavé et/ou épluché les fruits et légumes, ils relèvent ceux qui contiennent la plus grande quantité de pesticides. Même si nous n’excluons pas totalement les produits qui figurent dans la liste des douze fruits et légumes les plus contaminés, nous favorisons généralement ceux qui figurent dans la liste des quinze plus sains.

Le bon côté des choses c’est que voyager a un impact positif sur votre consommation de fruits et légumes. Premièrement, cela vous aide à varier votre alimentation. Il est important de manger toutes sortes de fruits et légumes qui contiennent des valeurs nutritionnelles différentes. En prime, cela signifie que vous pouvez réduire la consommation des pesticides en tout genre. Ce que les fermiers vaporisent sur les brocolis est un produit différent de celui qu’ils vaporisent sur les pastèques. Lorsque vous voyagez il est aisé de manger différents fruits et légumes plutôt que de manger les mêmes tous les jours.

En dehors des Etats-Unis ou de tout autre pays très développé, il est souvent plus facile d’acheter des produits frais et locaux. Les marchés locaux de fruits et légumes et les primeurs de bord de route sont plus communs dans certains pays du monde comparé aux pays tels que les Etats-Unis. De plus, ils sont souvent moins chers que les légumes de supermarché. Souvenez-vous cependant que ce n’est pas parce qu’ils ont été cultivés localement que les légumes ne sont pas plein de pesticides ou autres substances chimiques. Pensez bien à les laver.

Jetez-vous sur les jus de fruits fraichement pressés lorsque vous en trouvez en chemin. Je salive rien que de penser aux jus de grenade en Turquie ou aux jus de fruits tropicaux en Amérique Latine. Il est difficile de savoir quels jus de fruits en brique sont 100% pur jus ou s’il s’agit plutôt d’une boisson sucrée, encore plus si vous ne comprenez pas la langue. Mais profitez-en si vous avez la chance de vous trouver dans un pays où les habitants ont l’habitude de boire des jus de fruits frais. Vérifiez juste qu’ils soient faits avec de l’eau potable (attention également aux glaçons).

Manger des fruits et légumes en voyageant est toute une aventure. Lorsque vous voyagez vous êtes amenés à tomber sur des produits jamais vus auparavant. C’est amusant de se promener dans les marchés locaux et tester des fruits que vous n’avez jamais goutés. Demandez bien aux locaux comment ils se consomment, certains fruits sont meilleurs en jus, et d’autres cuisinés. On peut manger la peau de certains, mais pas de tous.

Retrouvez l’article original ici.

Categories: Astuces
Tags: , , , ,
Partage cet article
Suivre
Vagabond Journey édition Française

Laurine Mathieu a écrit 3 articles pour vous.

Previous post:

Next post: