Achète ta nourriture en fonction du prix plutôt qu’en fonction du poids

Auteur : Wade Shepard (2012)

Où que tu sois dans le monde, les vendeurs dans les épiceries ou dans les marchés demandent en général quel poids de tel ou tel produit tu souhaites acheter. Si tu te trouves dans un pays dont tu ne maitrises pas la langue, c’est parfois assez difficile d’expliquer que tu voudrais une demi-livre de tel produit. Et même si tu parles la langue, qui sait vraiment ce qu’un kilo de brocolis représente ? Combien de bidoche faut-il pour faire un quart de livre ? Et puis, qu’est-ce que représente un kilo ? Qu’est-ce qu’une livre ? Allez, tu crois vraiment que je vais compter en grammes juste pour avoir quelques oignons ?!

C’est plutôt dérangeant, également, lorsque qu’on commande une certaine quantité de nourriture et que le vendeur le pose sur sa balance, le met dans un sac, puis colle dessus un prix qui est bien supérieur à ce que l’on souhaitait payer au départ. Peut-être peux-tu demander le prix au kilo du produit que tu veux acheter, calculer le poids nécessaire pour arriver à la somme que tu veux y mettre, puis convertir ce montant dans ta propre monnaie et enfin commander – mais pendant ce temps là, tu auras sans doute bien emmerdé le vendeur, à rester autant de temps les yeux dans le vague.

Il existe une manière plus simple d’acheter de la nourriture dans ce genre d’endroit.

J’ai souvent essayé de commander en désignant la quantité qu’il me fallait – je voudrais deux tomates, un concombre, trois courgettes – mais, je ne sais pas pourquoi, huit fois sur dix on ne me comprenait pas (même dans les pays où je parle bien la langue) et le vendeur me mettait bien plus que ce que j’avais demandé sur la balance.

Encore une fois, il existe une stratégie plus simple.

Pour commander de la nourriture dans les épiceries, dans les marchés, ou chez le boucher, je me suis rendu compte qu’il était plus facile de commander selon le prix. Je voudrais 10 pesos de carottes, 2 dollars de salade de pomme de terre, 10 RMB de steak.

Après avoir passé quelques jours dans un pays, il devient assez évident d’estimer le prix des aliments de base. Presque partout dans le monde, on s’attend à payer entre 50cts et 3 euros, dans la monnaie locale, pour avoir une portion raisonnable de n’importe quel type de nourriture. Pour ce qui est des plats préparés, je commande généralement une portion équivalente à 1 euro d’un type donné de nourriture et je vois ce qu’on me donne. Si il n’y en a pas assez, j’en commande plus, et inversement.

Les chiffres et les mots utiles au commerce sont les premières choses qu’un voyageur doit apprendre dans une nouvelle langue, et l’argent est une échelle de valeur que tout le monde comprend. Quand je vais au marché ou à l’épicerie, je ne commande pas ma nourriture en fonction du poids ou de la quantité, je commande en fonction du prix que je souhaite payer.

Partage cet article
Suivre
Vagabond Journey édition Française

Pierre a rencontré Wade lors de son voyage en Islande. S'il est resté plus de quelques jours, c'est bien grâce à lui. Étudiant en traduction à Toulouse, il est passionné par les voyages et les récits que les gens en font. Vous pouvez retrouver son site internet à cette adresse : http://pierrelrnt.wordpress.com

Pierre Laurent a écrit 30 articles pour vous.

Previous post:

Next post: