4 conseils pour apprendre facilement et gratuitement les langues étrangères

Auteure : Alyssandra Barnes (octobre 2013)

 

Un des aspects les plus compliqués quand on vadrouille est de loin la maîtrise de langue locale. On ne peut mimer qu’un nombre limité de noms ou de verbes, donc comment faire si vous devez dire « demain » ou « travail » ? Un hochement de tête frustré, un sourire malheureux, et pas beaucoup d’autres possibilités.

Je suis arrivée au Chili il y a environ six semaines sans connaitre un mot d’espagnol. J’ai envisagé une méthode proactive, que certains auraient qualifiée de stupide, afin d’apprendre une nouvelle langue. Je prends des cours en ligne et je pratique tous les jours, mais étant donné que j’ai passé depuis longtemps la périoded ’apprentissage aisée que tous les enfants partagent à l’école primaire, mon cerveau n’est plus une éponge qui absorbe des tonnes de mots par jour. Désormais, cela me prend beaucoup plus de temps pour ancrer des mots dans ma mémoire. Et les supports visuels, même s’ils sont très utiles, peuvent s’avérer fastidieux.

Plus de portes s’ouvriront lorsque j’aurai une compréhension globale de la langue. Je flotte actuellement dans une piscine d’espagnol, mais je veux m’assurer de pouvoir nager, et pas seulement rester à la surface. Depuis mon arrivée, j’ai noté quelques façons (gratuites) d’apprendre l’espagnol ailleurs que sur les bancs d’école et qui m’ont extrêmement aidée.

1. Écouter des chansons de Disney sur Youtube

C’est très simple : les versions traduites des chansons des films comme Aladin ou Pacahontas sont parfaites. Les films s’adressent aux enfants, ce qui signifie que les mots ne pas compliqués ni techniques ou encore dits rapidement. C’est ce dont tout débutant a besoin. Puisque le support vous est familier, vous êtes en mesure d’entendre des mots de la nouvelle langue que vous connaissez déjà dans votre langue maternelle. De plus, vous pouvez trouver des vidéos avec des sous-titres pour vous entraîner à écouter les mots tout en développant votre oreille à l’accent des natifs.

2. Aller au supermarché

fruit-in-chile

Les supermarchés sont très pratiques pour apprendre de nouveaux mots

Prenez le temps de flâner dans un magasin, tout en regardant les différents mots associés aux différents produits. Vous n’aurez aucun problème pour faire correspondre les images aux mots. Le rayon alimentation vous sera particulièrement utile pour lire les menus ou commander vos plats au restaurant.

3. Changer la langue de votre ordinateur/ téléphone

Dès le moment où j’ai modifié les paramètres de mon téléphone, j’ai réalisé que j’apprenais rapidement des mots très utiles. « Reloj » doit signifier « horloge » puisque ce mot se trouve désormais sous l’icône de l’heure. « Tiempo » doit signifier « météo » puisque ce mot s’affiche en gras lorsque je regarde les prévisions quotidiennes des températures. Ma barre de recherche internet indique désormais « buscar », ce qui doit signifier « rechercher ». Et étant donné que je regarde mon téléphone assez fréquemment, les mots deviennent facilement une seconde nature.

4. Lire un livre

J’adore lire lorsque j’ai du temps libre. Je lisais Le meilleur des monde ou Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, et j’ai alterné avec un livre en espagnol facile les autres jours. Les librairies locales proposent quantité d’options, même des traductions de livres connus. S’il y a un livre que vous aviez l’intention de lire, essayez en espagnol. Les versions Kindle sont très pratiques parce que si vous ne connaissez pas un mot, vous tapotez dessus et sa définition s’affiche. En alternant tous les jours, je peux suivre les aventures d’El Gato con botas mais également me consacrer à quelque chose de plus consistant intellectuellement.

Partage cet article
Suivre
Vagabond Journey édition Française

Laurine Mathieu a écrit 3 articles pour vous.

Previous post:

Next post: